AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarCops

Date d'inscription : 18/08/2012
Messages : 86



Who am i ?
Groupe: Cops
Relationship:

MessageSujet: pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞   Sam 25 Aoû - 16:37



« Darwin ? Darwiiiiiin ? » Putain de rat. L’appartement n’est pas grand pourtant, où est-ce qu’il peut être celui-là ? Tu soulèves une pile de vêtement sans succès. Sous le lit peut-être ? Non apparemment pas aujourd’hui. Le lit ? Qui sait, après tout c’est confortable les draps. Tu jettes un coup d’oeil vers la cage où il fait ses besoins. Comme d’habitude la porte est ouverte pour qu’il puisse aller et venir à sa guise. Si tu la fermais alors qu’il était à l’intérieur tu sais qu’il ferait un bruit monstre rien que pour te signaler que ça ne lui plaît pas. Et si tu la fermais alors qu’il était dehors il ferait ses besoins partout, ce qui ne serait définitivement pas le bonheur. Tu passes une main dans tes cheveux roses et va dans la cuisine pour soulever le couvercle d’une casserole qui git dans l’évier parce qu’on ne sait jamais. Tu jettes un regard désespéré autour de toi, détaillant ce qu’on ne peut plus décemment appeler un logis. Bienvenue à la bataille de Verdun mes chers amis. Il ne te manque plus que la barbe et tu t’engages là. Il faudrait que tu ranges. Rectification. Il faudrait que tu te décides à engager une femme de ménage parce que ça ne devient plus vivable là en fait. « Darwin ? » Quel connard ce rongeur. Nourri, logé, dorloté mais ingrat. Haussant les épaules tu décides d’aller prendre une bonne douche. Qu’il aille se faire foutre Darwin à la fin.

Te déshabillant tu laisses le puissant jet d’eau chaude ruisseler le long de ton corps endolori. La journée a été longue. A vrai dire la journée a été affreuse. Putain de métier. Comme si après tout ce que tu voyais tous les jours on pouvait faire les yeux ronds quand tu disais ne pas vouloir d’enfants. Département de merde. Chaque affaire te donne envie de dégueuler. On t’a toujours dit que ça passait quand on s’y habituait mais ça fait trois ans et ça te fait toujours le même effet. Tu sais que ça ne passera jamais. C’est comme ça. Tu frappes le mur à t’en exploser les phalanges et songes un moment qu’il est bien heureux que les voisins ne soient pas là. Ils sont partis passer quelques nuits chez une cousine issue de germain qui habite dans l’East Side. Du moins c’est ce qu’ils t’ont dit pour essayer de te refiler leur chat pendant leur absence avant que tu ne leur dises que tu avais un rat. Du coup ils l’ont laissé à la vieille du cinquième. Tu t’assieds sur le carrelage de la douche. On peut se noyer sous une douche ? Tu aimerais bien. Quelque chose de visqueux te frôle la cheville. « Alors t’es là petit couillon. » Tu caresses la fourrure trempée de Darwin qui profite lui aussi de l’eau chaude. Le prenant d’une main, tu le ramènes contre toi pour le serrer comme une peluche. Il ne proteste pas et se laisse faire avec la placidité de l’habitué. Désireuse de te changer les idées, tu commences à chanter une berceuse que te chantait quand tu étais petite. « I remember tears streaming down your face when I said I’ll never let you go, when all those shadows almost killed you light... » Ta voix de cristal s’élève au milieu du fracas des gouttes d’eau sur ton corps et le carrelage. Elle est vieille cette chanson mais elle est belle. Et puis on ne peut pas dire que la musique ait énormément progressé depuis la fermeture des frontières de la ville. Tu continues de chanter doucement comme pour te rassurer toi-même. Tu as une jolie voix. Lorsque tu laisses s’éteindre la dernière note dans ta bouche, tu reposes doucement Darwin sur le sol et il s’ébroue avec vigueur - chose inutile puisqu’il est encore dans le champ d’action du jet de la douche. Tu te relèves et te savonnes, un peu calmée. Tu sors de la douche et t’enroules dans une serviette propre, tes cheveux mouillés reposant comme des tentacules roses sur ton épaule.

Une fois sèche, tu enfiles un long T-Shirt et un short de jogging, déjà en mode Week-End. Le vendredi soir tout le monde dit qu’il faut sortir, s’amuser, faire la fête avec ses amis. Toi tu préconises les soirées de glande. Ton estomac gargouille et Darwin gratte vers le placard qui renferme sa nourriture. Soupirant, tu te lèves et va le nourrir tout en te demandant ce que tu vas bien pouvoir te cuisiner de pas trop compliqué pour tes neurones qui refusent d’intégrer le principe de cuisine réussie. Un bref regard à l’intérieur du frigo et un autre vers l’évier te décident. « Detroit Pizza ? Bonjour je voudrais commander une pizza merguez taille XL. Au nom de Potter. Oui, l’adresse c’est... » Espèce de larve. Encore une pizza. Les cartons de pizza remplissent déjà ta poubelle. Mais bon tu fais comme tu veux. T’as de la chance de ne jamais prendre un gramme sinon ce serait foutu pour ton boulot de mannequin. Alors que la porte sonne - livraison en moins de trente minutes sinon tu te fais rembourser la moitié du prix - tu prends un élastique pour nouer ta masse de cheveux blonds/roses en une queue de cheval mal soignée. C’est avec un grand sourire que tu délestes le livreur de son fardeau et que tu le paies. Miam. C’est là qu’alors que tu t’apprêtes à fermer la porte, un wild Neo apparaît dans la cage d’escalier. Tu jettes un regard derrière toi. Oh putain c’est vraiment le bordel ici. Tu lui adresses un sourire crispé et ouvres grand la porte pour qu’il puisse entrer. « Neo, quelle bonne surprise ! T’as déjà mangé ? Parce que j’ai commandé qu’une seule pizza... » Sous-entendu : et j’ai bien l’intention de me l’enfiler à moi toute seule ce sera pas de trop merci.

Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Tonight we are young. So let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun. So if by the time the bar closes and you feel like falling down , I'll carry you home tonight. Just carry you home.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCops

Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 542



Who am i ?
Groupe: Cops
Relationship:

MessageSujet: Re: pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞   Sam 8 Sep - 8:04

Qu'est ce que je m'ennuie. Je suis rentré tôt aujourd'hui, je devais récupérer ma fille à l'école en vue de notre petit week end à deux. Mais quand je suis arrivé devant l'établissement, elle n'y était pas. Les pions ne l'avaient pas vue de la journée, et sa mère n'avait même pas appelé. Bien, très bien. J'étais rentré chez moi bredouille, un peu frustré, agacé de voir que faute de mes supprimer mes week end, elle arrivait très bien à les raccourcir. Arrivé chez moi, j'avais décidé de lui passer un coup de fil. Elle avait daigné décrocher après une dizaine de sonnerie, et avait arboré un ton dépité et blasé digne d'une des plus grandes prestations cinématographiques.

"Clémence, Lana est avec toi ?"

Elle s'était alors lancée dans une argumentation incroyable, racontant comment le front de sa fille était brûlant ce matin, et comment, inquiète, elle l'avait gardée à la maison. Encore mieux, vu sa température elle préférait la garder à la maison. "Tu la prendras la semaine prochaine, quand elle sera en pleine forme !" C'est ça, c'est ça. Quelle garce. Comme si venir chez son père allait la tuer ! Franchement.

J'allumais une cigarette. Pas de Lana. J'avais prévu une soirée DVD, préparé un cake au chocolat et une plâtrée de lasagne. Génial. Déçu, je contemplais le cake, posté sur le bar. Son préféré, avec des carrés de chocolat fondus à l'intérieur. Je me dirigeais vers le frigo et en sortait le plat de pâtes. Je me servais, et après quelques secondes au micro-onde, ressortais l'assiette brûlante. Hmm. Quelle soirée sympathique ! Je soupirais. Besoin de voir du monde, de sortir bon sang. J'écrasais ma clope. Scarlett ? -soupire- "Coucou Scarlett, c'est encore moi ! tu veux bien m'ouvrir la porte ?"Bien sûr que non. Même l'argument des lasagnes et du cake ne fonctionnerait pas. Je secouais la tête et tentais de réfléchir. Soudain, une idée me vint. Tess. La policière aux cheveux roses avait un jour évoqué ses soirées tranquilles, à traînasser chez elle. Pourquoi ne pas lui rendre visite ? Après tout, nous sommes collègues ! Un large sourire se dessina sur mes lèvres à la perspective de voir du monde.

J'empaquetais du mieux que je pus mon plat et le gâteau, attrapais une veste et fermais l'appartement. Mon épaule me tirait, et porter les tupperwares ne faisait qu’amplifier la douleur. Foutue balle. Chaque années depuis l'arrestation, à la même époque, cette putain de blessure se "rouvrait", me minant le moral au passage. James. L'homme qui n'aimait que les rousses. Mon ami. Enfin, je le croyais.
J’accélère le mouvement, roule un peu trop vite et atteint le domicile de Tess en un temps record. La boîte en plastique est toujours chaude. Je grimpe les escaliers.

BAM

"Ho putain, je suis désolé"

Le type se frotte le bras et décampe. Hum, pardon ? Je cligne des yeux plusieurs fois. En levant la tête, j'aperçois la chevelure rose de la policière. Je monte. Une odeur de pizza effleure mes narines.

"Hmm, bonsoir ! hmm, en fait non, j'étais seul, avec assez de bouffe pour nourrir un régiment, je me suis dit que je pouvais passer, histoire de partager un peu..." J'arbore un sourire gêné.

"C'est des lasagnes, et un cake, au chocolat." D'une main je me gratouille la tempe. "Je... peux entrer ?"



Soulé c'est pas top éè

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




SCARLEO RPZ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCops

Date d'inscription : 18/08/2012
Messages : 86



Who am i ?
Groupe: Cops
Relationship:

MessageSujet: Re: pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞   Sam 8 Sep - 16:15

Alors que tu t’apprêtes à entrouvrir le carton pour dévorer des yeux - dans un premier temps - l’origine de cette senteur divine, un petit cri de protestation te parvient, suivi d’excuses prononcées par une voix qu’il te semble connaître. Et en effet, c’est la tête d’un collègue qui apparaît progressivement au fur et à mesure qu’il monte les marches. Tiens, Neo ! Celui que tu ne connais pas trop mal mais qui a une réputation justifiée : celle d’être maniaque. C’est pas comme s’il était inspecteur des impôts mais tu la sens mal là. Tout animé de bonnes intentions qu’il peut l’être, il va certainement tiquer face à ton appartement, on ne peut pas chasser le naturel à ce point, c’est le problème. Il a sous le bras deux boîtes mais l’odeur de ta pizza t’empêche de détecter la leur. L’air un peu gêné, il t’explique la raison de sa présence. « Hmm, bonsoir ! hmm, en fait non, j'étais seul, avec assez de bouffe pour nourrir un régiment, je me suis dit que je pouvais passer, histoire de partager un peu... » Un grand sourire éclaire ton visage. Mais qu’il soit le bienvenu alors ! Il n’aurait même pas pu mieux tomber... Elle est plutôt petite cette pizza au fond mais s’il a de quoi manger, tu veux bien partager, y’a aucun problème. Un peu plus heureuse d’accueillir le policier, tu le regardes faire le menu de ses plats avec un air gêné. Lasagnes et cake au chocolat ? Miaaaaaaam, bienvenue mon ami ! Si t’avais un tapis rouge tu le déroulerais mais t’en as pas. Si t’étais un personnage de cartoon tu pourrais utiliser ta langue pendante à cet effet mais elle n’est pas assez longue et de toute façon, un minimum polie, tu ne tires pas la langue d’envie. « Je... peux entrer ? » Comme si t’allais lui arracher la nourriture des mains et le laisser là, forever alone. Il a l’air tout paumé, ça lui réussit pas la solitude. Tu le plains en un sens. Toi t’es souvent seule mais... T’as Darwin. Ouais, je sais, c’est pas la meilleure compagnie dont on puisse rêver mais c’est déjà ça, il vient de te le prouver sous la douche. « Bien sûr, tu vas pas rester planté sur le palier ! » Il aurait l’air con. Tu t’écartes donc pour qu’il entre dans ce que je ne peux plus décemment appeler un appartement. Tu poses la pizza sur le ‘‘bar’’ qui marques la limite de la cuisine à l’américaine avant de le débarrasser de ses plats. Entrouvrant celui des lasagnes, tu le humes avec joie. Neo devrait se sentir seul plus souvent. Mais... Tess tu viens sincèrement de penser ça ? Fille immonde... Tu jettes un regard autour de toi et te demandes un instant si tu devrais ranger deux-trois trucs mais... Le mal est fait de toute façon, il n’y a plus rien à faire pour améliorer ça. C’est comme te demander de nettoyer les écuries d’Augias sauf que tu t’appelles pas Hercule. Regardant ton compagnon, tu souris avec gêne. « Merci pour les lasagnes ! Tu veux de la pizza ? » Dis oui, dis oui... Comme ça toi tu te sentiras moins malotrue en lui piquant à bouffer.

Sentant un Darwin encore humide se faufiler contre tes chevilles, tu l’attrapes par la queue tu la montres à ces messieurs avant qu’il ne se fasse la malle et le prends dans tes mains. « Tu n’as jamais vu Darwin je suppose. » Probablement pas. En fait si tu lui présentes cette bête qui gigote pour s’échapper, c’est surtout pour connaître sa réaction face à lui. On ne sait jamais, il y a plein de gens qui n’aiment pas ça, alors que c’est tout mignon et que ça ferait de mal à personne. Que personne ne me parle de la peste, ils étaient juste vecteurs, c’était pas leur faute. « S’il te dérange je peux le remettre dans sa cage, c’est pas un problème. » Mais il aimerait pas ça. Parce qu’il est capricieux ce connard de rat. Une vraie diva. Il risque de gratter sur les barreaux de sa cage comme un malade mais au moins il ne sera pas dans les pattes de Neo. Relâchant ta prise sur Darwin, tu te libères une main pour enlever des boîtes de pizza vides qui bouchent l’accès à un tabouret sur lequel tu fais signe à ton collègue de t’asseoir.

Spoiler:
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Tonight we are young. So let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun. So if by the time the bar closes and you feel like falling down , I'll carry you home tonight. Just carry you home.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞   

Revenir en haut Aller en bas
 

pour info... c'est MA pizza okay ? ❝ Neo ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour info /event serveur
» Juste pour info
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» La pizza...
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMALS ::  :: West Side :: Quartiers résidentiels-