AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.   Mer 27 Juin - 15:51

Blodwen P. Renard
J'aime les hommes qui ressemblent à des femmes...


nomprénomâge
Renard Blodwen Plum 28 ans
orientation sexuellestatutgroupe
biLibertinecitizen


LISTS










HORS JEU

Je m'appelle BPR et j'ai 18 ans. Je suis un pedobear en puissance, qui aime les sucettes. *pouet* Je suis la plus useless des admins, mais je suis gentille (a) . Je pense que je me connecterai 5/7 jours, et j’accepte de prendre le risque de voir mon personnage se faire laminer laggle dans le jeu Animals et de le soumettre à toute sorte de torture. J'aime mes admins, qui sont à présent mes nouveaux dieux. (a)

PERSONNALITÉ

Elle marchait dans les couloirs de la chaine nationale avec aisance. Elle semblait parfaitement savoir où elle allait, et il apparaissait qu'elle avait une confiance en elle presque infinie. Elle souriait aux stagiaires et saluait les hommes qu'elle rencontrait sur son chemin par une petite révérence. Elle arriva enfin dans un bureau, entourait de trois murs en contre-plaquée, elle s'assit devant son écran d'ordinateur et lu les quelques mails qu'elle avait reçut. Elle n'était pas la patronne ici. Elle était une miss météo avec des idées très arrêtés sur les gens.
Je reste persuadée que malgré ce qu'ils en disent, les gens sont incapables de se connaitre parfaitement.
Elle ne peut pas parler d'elle, se présenter. Dire si elle est quelqu'un de gentil, de méchant, de méfiant, de sadique, de cruel, de joueur, de dragueur, de violent... elle était tout cela, et rien de cela à la fois. Elle pouvait l'être si elle le désirait, et l'être sans même en avoir conscience. Elle pouvait l'être en le niant, et le nier tout en sachant l'être. En réalité, elle était incapable d'être quelqu'un d'unique. Tout dépendant de la personne avec qui elle se trouvait, du masque qu'elle portait pour plaire à ses interlocuteurs ou les dégoutait. Tout venait de là. La vie en société était ainsi faites. Elle ne pouvait pas être quelqu'un. Elle était multiple alors.
La notion d'identité est une prison, un leurre mis en place par la société pour nous faire croire que nous étions quelqu'un. Mais en réalité, nous sommes plusieurs.
Elle donnait souvent l'impression d'être une femme censée, qui disait des choses étranges mais véridiques. Cependant, cela effrayait aussi pas mal de gens qui l'entouraient, de fait elle était dite folle et bonne à enfermer par la plupart d'entre eux. Cela ne la dérangeait pas outre mesure, parce qu'elle savait qu'il lui suffisait de le décider pour paraitre normale. Comme tout le monde. Mais qu'il était ennuyeux d'être comme tout le monde tout en faisant croire qu'elle était quelqu'un de particulier, de singulier. Elle se laissait emporter par ses désirs, et lorsqu'elle désirait quelque chose elle le prenait sans se poser la question de savoir si c'était bien pour son image, ou si elle risquait de paraitre folle. Elle avait ainsi développé un style qui lui était propre et qui faisait d'elle une célébrité que les gens reconnaissaient dans la rue. Elle n'était pas une inconnue, elle était quelqu'un. Elle aimait bien être quelqu'un, tout en sachant qu'elle était en fait plusieurs.
Les gens devraient sortir de leurs idées reçues et oser être ce qu'ils sont vraiment. Une série de masques... voila ce que nous sommes : des masques.
Elle était différente si elle se trouvait auprès de sa mère et de son beau-mère ou alors si elle se trouvait avec son patron, ou sa petite soeur. En outre elle n'avait pas revu sa soeur ou son père depuis des années et cela ne la dérangeait pas. Elle savait changer de masque aussi aisément qu'elle pouvait changer de sujet de conversation. Elle était un caméléon, et grâce à cela elle savait plaire ou choquer.

HISTOIRE
Elle arriva sur le plateau avec une heure d'avance. Elle arrivait toujours avec une heure d'avance, et cela n'avait rien à voir avec son amour pour un travail qu'elle dédaignait. Elle n'avait pas la carrure d'une miss météo, elle méritait d'être au moins présentatrice du journal TV. Au lieu de cela, elle venait pour apprendre son texte, à savoir Il fera beau sur toute la partie nord du pays, avec quelques orages en montagnes...... elle méritait tellement mieux que cela. Elle avait cependant entendu parler d'une nouvelle émission, une sorte de télé-réalité qui allait prendre place dans peu de temps et elle s'était proposée pour la présenter en compagnie d'un beau mâle dont elle avait oublié le nom sitôt qu'elle avait croisé ses abdominaux en béton armé.

Elle était née dans une famille de Détroit. Une famille moyenne mais qui ne le resta pas longtemps. Elle avait une petite soeur, Leah qu'elle n'a pas vu depuis des années. Il faut dire aussi qu'elle ne se tourne pas sur son chemin quand elle la croise dans la rue. Comme si elle l'avait oublié. En même temps peut être était-ce le cas. Personne ne peut dire ce qu'il se passe dans l'esprit de cette chère Blodwen. Personne, pas même sa mère qui pourtant lui ressemble comme deux goutes d'eau. La jeune femme était mariée à un homme dévoué fut un temps. Un homme qui aimait sa famille, et elle, elle aimait l'argent. L'argent, la beauté, et les beaux habits. Tout comme Blodwen. Elle aimait être belle, portait les derniers vêtements à la mode. Et c'était bien normal, car une femme doit tout faire pour plaire. Cependant, c'était une chose que Leah ne sembla pas comprendre, et Blodwen reste persuadée que c'est de sa faute si un jour son père ne se donna plus les moyens de les satisfaire. SA petite soeur avait toujours les idées très poussées sur la liberté des uns et des autres. Chose que Blodwen ne comprenait pas vraiment.
La mère des jeunes filles, elle, ne se laissa pas faire, et alla plutôt chercher du réconfort dans les bras du patron de leur père. Chargé des médias dans la ville de Détroit, c'était un homme droit et surtout riche. Très riche. La mère des deux soeurs quitta son mari pour cet homme. Depuis ce jour Blodwen et Leah grandirent séparément. Jamais plus Blodwen ne voulut entendre parler de sa soeur. Elle vivait sa petite vie tranquille. Jeune femme extravagante et riche, elle attirait les regards, et les garçons. Elle n'était pas aussi jolie que sa soeur, mais elle avait un côté déjantée qui lui valut de nombreux ennuis dont elle sortait toujours indemne. Elle fit des études, sans pour autant les pousser au-delà de l'université de Detroit. Elle devint alors une sorte de mannequin. Pas très futée, la jeune femme jouait plus sur son physique pour arriver à ses fins. Elle change souvent de coupe de cheveux, de couleurs, de vêtements. Elle n'hésite pas à se faire voir, à se montrer. A être toujours la plus folle.

Aujourd'hui, elle est la miss Météo de la ville de Detroit, et tout le monde la connait. Peu l'apprécie semble-t-il, mais elle n'en a cure. Elle a le désire de monter les échelon de l'entreprise médiatique de la ville. Et cela doit passer par la présentation du nouveau jeu de télé réalité : ANIMALS.


" BLODWEN P. RENARD"
feat "LADY GAGA"
© crédits images





TEMPLATE BY FEDORA @ CAUTION 2.0 AND A THOUSAND FIREFLIES



Dernière édition par Blodwen P. Renard le Mer 4 Juil - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett B. CarollCitizens

Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 737



Who am i ?
Groupe: Citizens
Relationship:

MessageSujet: Re: Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.   Mer 27 Juin - 15:53

Jte souhaite pas la bienvenue grosse moule !!! :gnut:
Et va manger tes mort avec de la mayonnaise !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
A choice between my body and my soul,
choose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.   Mer 27 Juin - 17:09

Ca fait grossir la mayonnaise t'es fou OwO"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cerf-volant, volant au vent || Blodwen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le cerf volant
» Lu Tchèt volant dèl Vêye du Vèrvî
» A méditer... L'alcool au volant qu'en pensez vous???
» Un chapeau volant [PV]
» Courtoisie au volant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMALS ::  :: Archives :: Anciennes fiches-