AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée (impressions des participants)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarAnimals

Date d'inscription : 24/05/2012
Messages : 205



Who am i ?
Groupe: Gouvernment
Relationship:

MessageSujet: Arrivée (impressions des participants)   Ven 14 Sep - 20:59

Animals
The game begin



L'arrivée au manoir
A dix heures moins le quart ils étaient arrivés plantés devant les grilles. Le bus était repartit emportant sa musique avec lui. Après un désagréable grésillement les portes s'ouvrirent. Alors que les visiteurs s'appétaient à rentrer, un piaillement d'oiseau leur fit lever la tête. L'animal, porté par le vent, vint percuter l'immense clotûre étincelante. Une odeur de chair brûlée leur parvint, et la bête s'écrasa au sol, électrocutée.

Un vent glacial souffle, hurle. Le petit groupe s'avance, guidé par un homme immense et raide comme un piquet. La façade du manoir se dessine face à eux, ils entrent, et le grincement sinistre de la porte les fait frissonner. Il fait froid dans cette pièce et cette fraîcheur jure avec ce soleil qui les avait accompagnés ce matin. Ils empruntent un couloir, tournent à droite, et entrent dans une salle plutôt grande. Un écran géant orne le mur face à 'eux. Des lampes blanchâtres les éclairent, sautillantes, inquiétantes. L'homme se positionne face à l'écran, et croise les mains devant lui. C'est à cet instant que l'écran s'alluma, révélant le visage de la présentatrice, un grand sourire aux lèvres.
"Bonjour mes petits Animals ! j'espère que vous avez fait bon voyage...!"


Informations Hors RP
◇ Les règles du jeux sont disponibles si dessous. Elles ont été transmises aux participants via l'écran dans la salle des Jugements.
◇ Après avoir reçu ces informations, vos personnages ont champ libre pour la soirée.
◇ Essayer de poster des rp courts (20 à 30 lignes) afin de maintenir un rythme régulier, n'oubliez pas que vous êtes 9 à devoir poster.
◇ La soirée d'arrivée se terminera jeudi, il vous sera tout de même possible de continuer vos rp une fois ce premier jour terminé. Le couvre feu débutera le jour même.
◇ En cas de question (Hors rp uniquement) vous pouvez me contacter dès à présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://animals.forumactif.fr
avatarPrisoners

Date d'inscription : 04/08/2012
Messages : 89



Who am i ?
Groupe: Prisoners
Relationship:

MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   Sam 15 Sep - 17:05

Passer de la prison au couloir de la mort... Joyeux, n’est-ce pas ?

On est enfin sortis du bus. Pas trop tôt, à force de rester assis les mains attachées au siège, je commençais à m’engourdir. Même si j’avoue que la grille en face de nous n’est pas des plus engageantes. Bon... Je suppose qu’on n’aura pas le droit au café en entrant. Quoi, je peux bien faire une tentative d’humour. Je stresse, je n’y peux rien... On passe de la prison au lieu de notre exécution, je le sais, je le sens. Non pas que j’ai spécialement peur de mourir, ça m’arrivera bien un jour ou l’autre, mais... J’ai surtout peur de l’esprit tordu que ces crétins du gouvernement peuvent bien avoir. Il y a dix milles manières d’exécuter des personnes de façon spectaculaire, plus encore sous forme de show, laquelle ont-ils bien pu choisir ? J’ai beau me creuser la tête, je saurai en même temps que tout le monde. Toujours est-il que là, on attend de pouvoir entrer. Où on est ? Je n’en ai pas la moindre idée, je dois avouer... Mais vraiment pas la moindre, et ça m’énerve. D’habitude, j’ai toujours une longueur d’avance. Pas cette fois, visiblement. Je vais devoir m’y habituer très vite et m’adapter. Si je suis résigné ? Pas du tout. Je réfléchis simplement, attendant comme tous les autres condamnés.

Enfin, la grille s’ouvre dans un bruit très désagréable. Je serre un peu les dents, ce grésillement me déplait tout particulièrement. Mais, que ? Un fuit électrique, une odeur de chaire brûlée, un corps d’oiseau qui tombe au sol. Ok, la barrière est électrifiée. Donc toute évasion par-là va se révéler compliquée, sauf en trouvant d’où provient l’électricité. Zut, c’est pas tellement mon domaine... Bref, on entre, suivant un type immense. Il a un balai dans le c** ? Je dois me calmer, je suis désagréable... Il fait un peu froid, mais je ne m’en plains pas spécialement. Je ne crains pas le froid, je ne le crains plus. Enfin on arrive devant le manoir. Hum... Ok... Par contre, le grincement que fait la porte... Belle mise en scène, ça fait très film d’horreur. Enfin, je me la ferme, comme toujours. On finit par s’installer dans une grande salle. Oh, le magnifique écran géant. J’observe un peu la pièce. Ils tiennent réellement à reproduire l’ambiance film d’horreur ? Non parce que bon, ils auraient pu faire mieux. Genre, planquer des extraterrestres un peu partout, ajouter la dose de toiles d’araignées, de la matières visqueuse sur les murs... Je souris, ironique. Je ne me connaissais pas ce genre de réaction, tiens. Faut croire que c’est le stress qui fait ça. Si j’ai peur ? Si c’est le cas, ce n’est pas à cause de l’ambiance. Je suis de nouveau enfermé, et c’est ce qui m’inquiète le plus...

Finalement, l’écran s’allume et je reporte mon attention dessus. Arg, encore la présentatrice. C’est ça, souris comme la poupée inutile que tu es. Qui sont les monstres ? Ceux qui brisent les règles, que ce soit pour jouer, pour survivre ou protéger, ou ceux qui ne font rien et qui se laissent manipuler par le gouvernement, jusqu’à commettre la pire des injustices ? Personnellement, je suis heureux de faire parti de la première catégorie, au moins je ne suis pas un pantin. Mais passons ce détail, j’écoute ce qu’elle a à raconter. Les règles du jeu... Voilà qui devient intéressant. Je l’écoute jusqu’au bout... Et j’avoue que je pâlis un peu plus à chaque instant. C’est... Non. Non, c’est juste... Horrible. On va devoir s’entretuer. Un abatteur hein ? Je me force à ne regarder que l’écran. Si seulement c’était aussi simple... Parce que je trouve cette règle bien trop facile. Il suffirait de procéder par élimination. Non, selon moi, c’est plus complexe encore. Je secoue un peu la tête et retient un soupir. Il me faut un plan, et tout de suite. C’est sans doute complètement inutile mais au moins, cela m’occupera l’esprit... Finalement, je regarde les autres. Tant qu’à faire. Je mémorise un peu à quoi ils ressemblent, avant de me détourner. Inutile, est-ce que je peux tuer ces personnes ? Je... Je me connais, c’est ça le problème... Je soupire profondément et fixe Domino. Il faut que je lui parle. Tout de suite, de préférence.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les apparences savent être trompeuses. Un silence masque des milliers de pensées et fait apprécier le bruit. Ferme donc les yeux et laisse-toi guider par ton instinct... Lui seul peut te donner un indice sur qui est la personne derrière le masque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPrisoners

Date d'inscription : 26/07/2012
Messages : 150



Who am i ?
Groupe: Prisoners
Relationship:

MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   Sam 15 Sep - 18:28

ce n'est que le commencement.

♪ ♫ ♪
Le regard vide, perdu à l'horizon. Le bus qui s'arrête, et on vous mène à une mort certaine. Je soupire, profondément. J'ai peur. Quoique j'en dise, quoique je puisse leur balancer, à tous... J'ai tellement peur. Peur de mourir. On ne sait pas où est-ce qu'on nous amène, tout ce qu'on sait, c'est que pour la majorité d'entre nous, c'est la destination finale. Clignant légèrement des yeux, on vous fait descendre. J'aurais préféré rester à ma place, dans ce bus. Partir loin d'ici, très loin. Dans un désert de glace, de sable. N'importe où j'aurais eu ma chance. Les portes s'ouvrent dans un grésillement peu rassurant, et je sais pertinemment que ce portail est le dernier qu'on aura franchi dans notre vie. Je déglutis, péniblement. C'est électrifié, impossible de s'échapper : c'est un terminus. On parcourt le parc en silence, le vent fouette les visages, et même si d'habitude on s'en plaint, c'est plutôt agréable pour le coup. Certainement car je cherche à me raccrocher à quelques derniers éléments, si je dois mourir, ce soir, demain, dans quelques minutes. Si je dois mourir tout court. Je veux me souvenir de la vie, même dans la mort. Je veux que chaque image me reste, emporter un détail jusqu'à mon dernier souffle. J'ai peur de crever. Peu glorieux hein. Et pourtant si vrai...

Les portes s'ouvrent, imposantes. On doit rentrer. Pour aller où ? J'en sais rien, j'm'en fous pas mal. J'ai bien d'autresquestions à me poser, à l'heure actuelle. On s'assoit, dans une pièce. L'ambiance est plutôt inquiétante, typée film d'horreur. J'arrive pas à en avoir peur, pour la simple raison que j'ai d'autres préoccupations. L'armoire à glace qui nous a conduits jusqu'ici passe devant la télévision, cette dernière s'allume. La même gamine écervelée reprend, joyeuse. Depuis quand se réjouir de la mort d'hommes est saint ? J'en sais rien. Je l'écoute vaguement, me concentrant plutôt sur les règles qui suivent. Et là, je serre les dents, je pâlis. Un jeu de hasard ? J'en sais rien, mon estomac commence lentement à me brûler. Se cacher, tuer. Abatteur. Ces mots raisonnent dans ma tête, en choeur, en boucle. Le stress monte, le rythme cardiaque s'accélère lentement. Je regarde un peu les autres, vaguement. On va être masqués, tous. Trahisons, sacrifices... Je serre les dents. Je vais peut-être condamner Zaphkiel, comme on peut condamner Travis, un des deux Fishnet, ou la rouquine sur-agressive. Je repère quelques trucs, des tics, n'importe quoi qui me donnerait des indices sur leur identité, lorsque un visage d'animal couvrira l'essentiel. Les règles sont tellement simples. Elles appellent à l'instinct de survie, c'est tout. Tuer, se cacher. À nouveau, ces mots rebondissent entre les parois de mon esprit. Tout va commencer ce soir. C'est le début de la fin.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    DENIAL.ANGER.BARGAIN.DESPAIR.
    A C C E P T A N C E.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPrisoners

Date d'inscription : 05/07/2012
Messages : 100



Who am i ?
Groupe: Prisoners
Relationship:

MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   Ven 21 Sep - 6:18

Le soleil. Le soleil. C'est lui. Le même que dans la cour de la prison et pourtant il te semble complètement transfiguré. Plus tendre, moins aveuglant, réel. Il continue sa route nonchalante, indifférent de vos sorts. De voir une entité si calme face à tout ça te rassure en un sens. Même si tu sais parfaitement que le soleil n'a presque jamais obéi à personne - n'oubliez pas Moïse ou Tintin - voir que l'ordre des choses est et sera toujours le même, c'est quelque chose d'incroyablement apaisant. Le grand parc que tu ne peux pas apercevoir dans son entier te semble magnifique, luxuriant mais peut-être est-e parce que tu n'as pas vu de verdure depuis deux ans. Il doit s'éveiller jour après jour de son long sommeil hivernal, cherchant à retrouver le rythme de floraison. Ton regard s'accroche à chaque nuage, chaque arbre, chaque brin d'herbe qu'il peut rencontrer dans ce temps imparti. Mais bientôt ils vous font rentrer dans cette vieille bâtisse qui tient plus du château que de quoi que ce soit d'autre. Le vent puissant hurle toujours dehors malgré le soleil, faisant ployer des arbres imposants. Il n'a même pas réussi à t'enlever des narines cette immonde odeur de chair et de plumes grillées. Tu n'oses - et de toute façon ne désires pas - imaginer ce que cette grille pourrait faire à un humain. 

Sans aucune transition, ils vous font asseoir dans une salle qui ressemble à un tribunal avec une télévision à la place du juge. L'écran grésille un instant et cette immonde présentatrice vous sourit. La connexion ne doit être que pour vous puisqu'elle vous appelle "mes petits Animals" avec un sourire doucereux. Ah ce que tu lui ferais si tes mains pouvaient traverser l'écran... Elle n'aurait plus jamais la même tête et à ce point là même Dieu cautionnerait peut-être le meurtre. Puis les règles arrivent. Les règles du jeu qu'ils disent. Ils osent encore appeler ça un jeu ? C'est à en vomir. Tu regardes les autres participants autour de toi. Un d'entre eux serait votre meurtrier ? Cette pensée seule est insupportable. Tu enfouis ta tête entre tes mains. Quel genre d'humain peut bien avoir inventé ça ?

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
THEY SAY LIFE'S NEVER FAIR When I look at you, look at us, the way it ended... I understand that sentence more than ever. How did we end up here little sister ? I can't believe it would be God's will. Must be the irony of what they call fate, karma, whatever ? The Lord says I should forgive you. Maybe I do, I never really realised since that day. HOW COULD WE FUCK IT UP SO MUCH ?


Dernière édition par V. Aaron Fishnet le Ven 21 Sep - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPrisoners

Date d'inscription : 30/07/2012
Messages : 22



Who am i ?
Groupe: Prisoners
Relationship:

MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   Ven 21 Sep - 19:38

Putain, qu'est ce que je fou ici ? Cet endroit est flippant, glacial. J'ai pas envie de mourir ici, j'ai pas envie de crever devant des gens, devant ma mère. Ca me fait chier de l'avouer, mais j'ai peur bordel, je crève de peur. Les couloirs sont sombres, et cette pièce trop vide. La lumière blanche me fait penser à celles du poste de police. Froides et désagréable. J'essaie d'ignorer les autres participants. L'espèce de rousse qui avait gueulé dans le bus, elle me rappelle quelqu'un, j'ai du la croiser quelque part. Mais quelque chose me dit que lui accorder ma confiance serait du suicide. Autour de moi, les prisonniers semblent aussi enjoués. Mais en même temps, qui pourrait l'être ?
Les règles nous sont énoncées et je frémis. Ce jeu ne me plaît décidément pas beaucoup. L'idée même que je puisse gagner ne m'effleure pas, ça paraît impossible. Je suppose que ma mère, derrière sa télévision doit serrer mon vieil ours en peluche en priant pour que je gagne. Plus de peine. Libre. Vivant. A la limite, la peine, je m'en fou, mais vivre, putain, ça... ça.

Je relève la tête. Jusqu'au dîner, nous sommes libres. J'hésite à me mêler aux autres, mais mon instinct de conservation m'en empêche. L'un d'entre eux va te buter James. Te buter, comme ça, de sang froid. Comme tu as buté ton beau père, tu sais, d'un coup, bam, parce que de toute façon, ce sera toi ou lui. Et si je suis Abatteur ? Et si c'est moi qui décide de les tuer, un part un ? Ouais, ça pourrait le faire, mais combien de chance que le sois ? Avec ma vaine, je serai mort le premier soir. C'est peut être mieux après tout. Mais ça la rendra triste, ma mère. Elle a déjà trop supporté, alors voir son fils mourir, comme ça, à la télé ? je secoue la tête et serre les poings.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPrisoners

Date d'inscription : 14/09/2012
Messages : 11



MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   Mer 3 Oct - 16:14

Sylvia était là, emmitouflé dans son grand manteau un peu miteux. Elle regardait autour d'elle avec curiosité, un sourire stupide plaqué aux lèvres. Devant elle, devant eux, une immense grille presque effrayante. Elle effrayait Sylvia en tout cas. Le soleil n'arrivait pas à la réchauffer. Elle frissonnait. Pourtant, il ne faisait pas particulièrement froid. Non, elle avait froid à l'intérieur. Sans doute parce qu'en regardant cette grille, elle contemplait la porte d'entrée de son tombeau. La perspective de mourir n'enchantait personne, Sylvia n'étant pas spécialement différente du reste du monde quand on évoquait la fin. Sylvia voulait continuer à vivre parce qu'elle aimer la vie, plus que tout le reste. Elle voulait revoir le soleil, les papillons et le reste, elle voulait revoir Soren s'il se réveillait un jour. Elle voulait vivre les quarante années suivante avec force, joie et émotion. Elle voulait continuer de s'émerveiller sur tout le reste. Sauf que voilà, les grilles s'ouvrent et un garde la pousse gentiment à l'intérieur. Sylvia mettait un pied dans sa tombe.

La beauté du parc, de ses fleurs ; la majesté de ses arbres ; le chant délicat d'un ou deux oiseaux.. Tout cela paraissait irréel, comme tout droit sortit d'un roman. Si elle n'avait pas eu la pression de la main d'un gardien sur son épaule, elle aurait pu croire que tout n'était qu'un rêve. Alors que le petit groupe traversait le jardin, Sylvia les observa tous. De la dizaine de prisonniers tirés au sort, elle était la plus âgée. Elle soupira. De toute manière, elle faisait déjà partie des plus vieilles à la prison. Mais le fait que tout ses ... adversaires ? ...étaient plus jeunes qu'elle la plongeait dans une tristesse folle. Toutes ses jeunes vies brisées. Comment pouvait-on être aussi cruel ? Elle en voulait au gouvernement, à tous ceux qui les traitaient comme des animaux. Des " Animals ". C'était leur nom à présent, non ?

Le manoir était grand. L'intérieur glacial. On les installa dans une grande salle, un écran accroché au mur. Ils avaient tous une chaise. Sylvia s'installe et ne bouge pas, les yeux vides et fixés sur l'écran éteint. L'homme qui les accompagnés depuis leur arrivée sur le domaine se planta devant eux, à côté de la télévision. Dès qu'il eut croisé ses mains, celle-ci s'alluma. Tout paraissait trop prévu, orchestré... Cela donnait la nausée à Sylvia. Elle aurait aimé vomir sur le joli minois de la présentatrice qui leur demandait avec une voix agaçante s'ils avaient fait bon voyage. Elle se demanda si on la voyait à la télévision. Par habitude, elle se mit à sourire pour écouter la liste des règles. Abatteurs, accusé, traque, mort. Tout ses mots déconcertèrent Sylvia par leur violence. Comme si tout d'un coup, elle avait réalisé où elle était.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée (impressions des participants)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée (impressions des participants)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMALS ::  :: Animals :: Le manoir :: La salle des jugements :: Archives anciens jours :: Jour j. - arrivée-