AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 23/08/2012
Messages : 18



MessageSujet: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 10:25

Ezechiel Sullivan
Je suis une parodie de l'Homme, un Ange en danger.


nomprénomâge
SULLIVAN EZECHIEL 28 ANS
orientation sexuelle statutgroupe
BICÉLIBATAIRE libertin*JOKE*COPS – flic chargé des relations prison-extérieur


LISTS










HORS JEU

Je m'appelle heathcliff et j'ai entre 10 et 30 ans. Je suis un pedobear en puissance, qui aime les sucettes. *pouet* A.J. Reste un dieu pour moi, mais A.P. n'est pas loin. Je pense que je me connecterai 2/7 jours minimum, et j’accepte de prendre le risque de voir mon personnage se faire laminer laggle dans le jeu Animals et de le soumettre à toute sorte de torture. J'aime mes admins, qui sont à présent mes nouveaux dieux. (a)

PERSONNALITÉ

Fidèle, simple & autonome: Il est fidèle. Oh, bien sûr vous vous dites « je t'aime, tu m'aimes alors nous nous aimerons et je n'irai jamais voir ailleurs. » C'est pas tout à fait ça. C'est un peu plus que ça, disons. Le jeune homme n’oublie jamais personne. Ceux qui étaient ses amis le resteront à jamais, sauf changement éventuel, brutal et marquant, de personnalité. Obtenir sa confiance et la garder et une épreuve de tous les jours, mais une fois qu'on l'obtient ... Faites place au fou, drôle, blagueur, joueur, amusé et amusant personnage. Les amis, c'est pour toujours. La fidélité, ça se garde, ça nécessite de l'entretien. Malheur à celui qui l'oublie, malheur au traitre ou au Judas de la bande: on voit. On pardonne parfois. Mais, on oublie pas. Seul ? Il s'en sort très bien. Pas besoin des autres ? Non, ce n'est pas vital. Ça l'était, ce ne l'est plus.

Froid, silencieux & calme: Un sourire, un regard, oh oui, vous en aurez. Vous en aurez surement même. Ils pourront même, parfois, être sincères. Mais il restera de marbre, ses paroles seront une bouffée glacée, ses sourires semblables à un vent d'hivers. On y peut rien, c'est ainsi. Tant qu'il ne vous a pas accordé sa confiance, il reste cette statue indestructible, qui ne s'intéresse aux autres que par intérêt ou par curiosité. Il ne parle pas beaucoup, mais quand il s'exprime clairement, il vous transporte sur sa planète. Et autant vous le dire: il n'est pas idiot. Il ne dit que les bonnes choses, au bon moment. Son talent ? Il ne le montre à personne. Il se cache, le dissimule. Personne ne se méfie de lui. A tord ? L'avantage de son sang-froid, c'est de rester maître de toute les situations. Ce n'est pas donné à tout le monde.

Fort, franc & à l'écoute: Plus que fort. Vous en doutez ? La seule chose qui peut l'abattre est la mort de l'âme sœur. Le reste... Le reste sera « regrettable, dommage ». Mais jamais il ne montrera qu'il est affecté par cela. Jamais. C'est quelque chose de particulier. Disons que, en apparence, la mort d'un ami ne l'affectera pas plus que celle du cochon d'inde du voisin. La réalité est tout autre. Ou pas. Quoiqu'il en soit, quand il a quelque chose à dire eh bien... Il le dit. Pas vraiment de l'honnêteté, tout le monde ment, mais de la franchise. Il est clair, net et précis, si votre coupe est affreuse et qu'il ne vous aime pas, il vous le fera facilement comprendre. Du reste, même si la diplomatie n'est pas son truc, il aime écouter. Écouter quoi ? Vos histoires pardi ! Vous n'imaginez pas à quel point vous êtes... Passionnant.

Appliqué, entêté & habile: Sportif, il va jusqu'au bout. Au bout de quoi ? De ses entraînements, de ses capacités. Il repousse ses limites, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ((c) Fort Boyard) Il excelle en tir même s'il n'a pas souvent d'arme en main. Il ne relâche jamais rien avant d'atteindre son but... Même quand tout semble perdu d'ailleurs. Un peu optimiste, rêveur, utopiste et positif, il n'est pas du genre à baisser les bras à la première difficulté. Il faut aussi avouer que rien ne traîne avec lui. Si quelque chose ne fonctionne pas, soit, on essaie autre chose. Point.

Rassurant, possessif, souriant & jaloux: Il lui en faut peu pour mettre en confiance les autres, tout comme il lui en faut peu pour péter un câble en voyant un proche s'éloigner de lui. Il lui faut bien quelques défauts n'est-ce pas ? Bon, l'avantage, c'est qu'il garde le sourire même en mauvaise posture. Il paraît que c'est normal.

Distant, réfléchi & solitaire: Il ne recherchera jamais, ou très rarement le contact. C'est plus le contact qui viendra à lui. Voilà ce qui le caractérise bien. La compagnie ne lui déplait pas, mais il faut vraiment aller vers lui pour engager une conversation. Très peu bavard, il cherchera plus à vous connaitre et posera des questions avant de se dévoiler.

Le reste ? C'est à vous de le découvrir... Il faut dire qu'il y a pas mal de choses à chercher. Pas mal de défaut en réalité... ♥

HISTOIRE

    Comment s'étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s'appelaient-ils ? Que vous importe ? D'où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l'on sait où l'on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disait rien; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut.
Diderot, Jacques le Fataliste.

« Il y avait deux enfants qui jouaient au fond d'un jardin. Puis, deux adolescents au bord d'un lac. Ils riaient. Leurs dents brillaient d'une égale blancheur. Sa peau trempée était collée à celle de la demoiselle. Ils étaient heureux. Ils avaient grandi ensemble. Ils étaient voisins. Une amie. Une confidente. Une sœur. Elle était le soleil de son univers. Sa vie aussi. Le centre de son intérêt. Le centre de son attention. Il y n'y avait qu'à ses yeux, le sourire d'Emma, son visage si doux, ses traits si fins. Il ne voyait en elle que joie et paix, loin du plaisir charnel. Il n'y avait que l'innocence de leur jeune âge. Ils étaient jeunes et beaux. Ils s'aimaient. Ils se promettaient de toujours s'aimer. Mais ils savaient pourtant que le destin leur jouerait un vilain tour. Puis, toute l'humanité a basculé dans un monde de fous. Ou peut-être était-ce moi le fou ? Je ne sais pas ce que j'ai fait de mal, je n'ai jamais comprit ce qui c'était passé. Les murs se sont écroulés, je crois, tout simplement. Des murs de bonheur, construis dans un monde éternel. Notre monde. Mais tout ça... J'ai vu, impuissant, le fruit de ma vie se détruire, m'écrasant, m'asphyxiant comme un vulgaire pantin. Je n'étais plus acteur de ma vie. Je n'étais qu'un vulgaire spectateur du désastre qui se proliférait, sous mes yeux. J'aurais dû mourir là dessous, sous ce trop plein d'amour. J'aurais tellement voulu mourir ce jour là... Mourir de honte.

« Chéri... » « Oui ? » « J'ai peur. » « ... » Il la prend dans ses bras. « Moi aussi. » Le silence se fait. Il regarde les étoiles. Elle fixe l'horizon, le reflet du ciel dans l'eau. Il ressert son étreinte. Il sent son corps chaud contre lui, les battements de son cœur. Il sent sa peur, ses craintes, son amour aussi. Il l'aime. Il le lui dit. « Emma, si demain ça ne se passe pas... » « Tais toi, idiot. » « Non mais, c'est important... » « Arrête. » Elle se redresse et plante son regard dans le sien. Elle pleure en silence. « S'il te plait. » Il la regarde, il l'embrasse. « Si ça ne se passe pas bien, je veux que tu saches que je t'aime. Plus que tout. » Elle sourit vaguement. Elle sourit pour ne pas pleurer. « Moi aussi... Moi aussi... » Quand le silence revient, il brise une dernière fois le calme du lieu. « On partira ensemble, hein Emma ? » « Ouais. Bien sûr. Mais il n'y a pas de raisons pour que cela se passe mal, n'est-ce pas ? » « Aucune. J'en suis persuadé. » « Menteur. » Des rires résonnent dans la nuit. Les derniers.

« P'pa, j'te présente Emma, et là, c'est sa mère. » « Maman, voici mon futur époux. Et voilà son père. » Un regard, leurs regards. « Eh bien... Tu pourrais faire un effort. » « Maman, qu'est ce qui ne va pas... ? » Le silence plane. « P'pa ?... » « ... Maman ? » La femme porte ses mains à sa bouche pour s'empêcher de crier. L'homme sert les poings. Tous deux deviennent d'une pâleur cadavérique. Ils se connaissent bien sûr. Ils ont vécu quelques belles années ensemble. Ils avaient tout fait pour empêcher ça. Tout. D'un commun accord. Mais ça n'a pas suffit. Le jeune homme ne comprend pas. Alors, ignorant tout, il attire sa fiancée à lui, cherchant à croiser son regard. Elle le fuit. Il le voit. « ... Oh non... » Et quelque chose se déchire en lui. Il a envie de hurler, de la secouer. Il ne veut rien de bien méchant. Il veut juste la vérité. « Emma... Emma ? Emma ! » Il hurle maintenant, autant que ses poumons le lui permettent. Il hurle à s'en briser la voix. Il voit son père, arracher Emma à son étreinte. « Ne la touche pas ! » « Enlève tes sales pattes de là ! » Il l'emmène, il la traîne presque, le plus loin possible, loin de son fils. Loin de ce monstre. « Laisse les tranquille ! » La mère de la jeune femme s'approche de lui. Il ne comprend pas ce qu'il se passe quand la gifle s'abat en silence sur sa joue. « Abruti ! » Il la regarde. Elle pleure. Il a peur, il est tremblant, il est pâle. Il veut aller avec elle, il veut rejoindre Emma. Il tente de faire demi-tour, on le retient. On lui répond. « Non ! Ne t'approche plus d'elle. » « Lâche moi ! Lâche moi bordel ! » « Écoute moi ! » « Pourquoi vous m'empêchez d'être heureux putain ! C'est quoi votre problème ! » « Le problème? Le problème ! Salaud ! Le problème, c'est que... » Il la prend par les épaules et l'envoie violemment contre le meuble d'en face. Il ne prête qu'à peine attention au craquement sinistre qui retentit quand la nuque de la femme entre en contact avec le bois fraichement ciré. Ça aurait dû être une belle journée... Son père revient. Il regarde tout à tour son fils, la flaque de sang et la femme étendue au sol, sans vie. « Qu'est ce que tu... » « Laisse-moi aller la voir ! » « Espèce de... » « Papa ! Papa putain, regarde-moi ! » Il pleure, le jeune garçon. Il donne des coups de poings, des coups de coudes. Il bouscule son père, sort dans le jardin. « Reviens ici ! » Emma est là, au milieu d'une foule de voisin. Elle est en larmes. Elle est brisée, décomposée, en mille morceaux. Comme son cœur. « Emma ! » Il brise les rangs. Il lutte. Une vive douleur le prend au bras. Il serre les dents. Il s'écroule. « Lâche moi, papa ! Lâche moi ! » Ses larmes lui brouillent la vue, pourtant, il la voit se tourner vers lui, une dernière fois. Il lit sur ses lèvres « je t'aime ». Et de la même manière il lui répond « moi aussi ». Alors, il s'écroule, sous les coups. Il est maîtrisé, il arrête de bouger. Par son propre père. Mais jamais il ne cessera de lutter. Il le fait savoir en se tortillant dans tous les sens. C'est à peine s'il entend les paroles de son père. Et jamais il n'oubliera ces mots.

Les rires sont retombés et le silence est de retour. Bientôt brisé par deux éclats de voix. Deux murmures. Deux chuchotements. « Emma ? » « Oui ? » « Est-ce que tu veux m'épouser ? » Il l'embrasse silencieusement. « Tu ne veux pas répondre ? » « Non. » « Pourquoi ? » « Non, je ne veux pas répondre. Laisse moi adorer ce moment, encore un peu... » Elle lève ses yeux vers lui. « Oui. Oui, je le veux. » Et il se prend à l'imaginer en robe de mariée...
    «Je ne sais pas, dit-il, comment je pense, mais je sais que je n’ai jamais pensé qu'à l'occasion de mes sens. Qu'il y ait des substances immatérielles et intelligentes, c'est de quoi je ne doute pas ; mais qu'il soit impossible à Dieu de communiquer la pensée à la matière, c'est de quoi je doute fort. Je révère la puissance éternelle ; il ne m’appartient pas de la borner : je n'affirme rien , je me contente de croire qu'il y a plus de choses possibles qu'on ne pense.» L'animal de Sirius sourit : il ne trouva pas celui-là le moins sage ; et le nain de Saturne aurait embrassé le sectateur de Locke sans l'extrême disproportion..
Voltaire, Micromégas.

« blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla


« blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla


    Il n'est pas de fléau plus pernicieux que l'imprudence. […] S'il est doux d'échapper au malheur, on n'aime point à y jeter des gens qu'on aime bien. […] Ce qui compte avant tout, pour être heureux, c'est d'être sage. […] C'est folie d'entreprendre plus qu'on ne peut. […] Apprends que c'est le manque de souplesse, le plus souvent, qui nous fait trébucher. […] Hélas! je me dédis, non sans peine, mais il le faut. Contre la nécessité la lutte est sans espoir. […] Là où manque le plaisir de vivre, tout le reste en comparaison ne vaut pas l'ombre d'une fumée. […] Le silence fait plus peur que les cris.
Anouilh, Antigone.

« blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla
blablabla


« Elles étaient si belles nos promesses... J'aurais tellement voulu les tenir... Il n'y avait plus qu'un jeune adulte debout au fond d'un jardin. Puis, un homme au bord d'un lac. Il ne riait plus. Mais ses dents gardaient le même éclat qu'autrefois. Sa peau était tâchée d'un sang qui n'était pas vraiment le sien. Il ne serait plus jamais heureux. Il ne serait plus jamais le même. Il était seul désormais. Elle n'était plus. Plus vivante. Pas réellement morte. Il lui avait promis de mourir avec elle. Et il ne l'avait pas fait. menteur, menteur, menteur, menteur, menteur. Silence. C'est comme s'il été déjà mort de l'intérieur. Peut être que quelque chose... Non. Que le destin s'acharne sur lui, il préfère laisser entendre qu'il ne se souvient de rien. Suis-je fou ? Surement. Mais je crois que c'est ce monde qui est totalement dingue.

TO LIVE WOULD BE AN AWFULLY BIG ADVENTURE !
    Forget them, Invité. Forget them all. Come with me where you'll never, never have to worry about grown up things again. Never is an awfully long time. We must leave at once. Before we, in turn, are forgotten. You won't forget me, will you ? Me ? Forget ? Never. Will you ever come back ? To hear stories about me. And now, Invité, you shall die.

TO DIE WOULD BE AN AWFULLY BIG ADVENTURE...



"EZECHIEL SULLIVAN"
feat "A. PETTYFER"
© tumblr





TEMPLATE BY FEDORA @ CAUTION 2.0 AND A THOUSAND FIREFLIES


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
♪ All this time spent in vain, wasted years. Hope remains and this war’s not over...


Dernière édition par Ezechiel Sullivan le Dim 2 Sep - 13:22, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCops

Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 542



Who am i ?
Groupe: Cops
Relationship:

MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 13:28

T'es seks :neo: :gnut:

BOOONNE CHAAANCE :love: et tu connais la chanson, si tu as besoin de nous, on est là :huhu:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -




SCARLEO RPZ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCops

Date d'inscription : 18/08/2012
Messages : 86



Who am i ?
Groupe: Cops
Relationship:

MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 13:42

Mon Dieu je... Mon Dieu je baaave :bave:
Une envie de tromper Ethan d'un coup :bave:
Re-Bienvenue mon Hunty :hin:
Je peux être dans ta fiche ? :a:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Tonight we are young. So let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun. So if by the time the bar closes and you feel like falling down , I'll carry you home tonight. Just carry you home.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarPrisoners

Date d'inscription : 19/08/2012
Messages : 28



MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 14:11

Oulah, Pettyfer, c'est du lourd :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCitizens

Date d'inscription : 21/08/2012
Messages : 73



MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 21:21

Je sens que rien qu'avec ce qu'il y a marqué pour l'instant dans ta fiche que quand elle sera finie je vais pleurer :cry:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


❝ ILS DISENT QUE JE SUIS INCAPABLE D'ÊTRE UNE ADULTE RAISONNABLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCitizens

Date d'inscription : 25/05/2012
Messages : 737



Who am i ?
Groupe: Citizens
Relationship:

MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Ven 24 Aoû - 22:03

Yo salut Ezounet ! What a Face

Termine moi vite cette fiche !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
A choice between my body and my soul,
choose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarCitizens

Date d'inscription : 29/05/2012
Messages : 167



Who am i ?
Groupe: Citizens
Relationship:

MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   Sam 25 Aoû - 0:59

OMAGAAAAAAAAAAAAAD !!!!!
Alex Pettyfer tu me permets de le prendre dans un coin ? :brille2:
Beau début de fiche bonhomme et bonne chance pour le reste !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Code by Holliday
Leah M. Howe
I want to live, I want to give. I've been a miner for a heart of gold. It's these expressions I never give that keep me searching for a heart of gold. I've been to Hollywood, I've been to Redwood. I crossed the ocean for a heart of gold. I've been in my mind, it's such a fine line that keeps me searching for a heart of gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ezechiel ♆ Satan was an Angel too, before becoming the Devil ↕

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANIMALS ::  :: Présentations-